Le Petit Défaut de lady Rotherham, de Mary Balogh

Lorsque les éditions J’Ai Lu ont lancé leur collection Regency, ils ont publié quatre romans. J’ai lu les trois premiers, et je les ai tous adoré : Panique chez les Montgomery, Les Caprices de lady Violet et Une Partie de campagne. Le Petit Défaut de lady Rotherham est le quatrième roman, et j’avais donc très hâte de le découvrir, d’autant qu’il est écrit par Mary Balogh, une romancière que j’apprécie particulièrement. Avec sa jolie couverture et la promesse d’un résumé attrayant, cette romance historique contient tous les éléments pour me séduire.

Mon résumé du livre

Le marquis de Kenwood n’aurait jamais dû boire autant ! Le voilà embringué malgré lui dans un pari ridicule avec un autre gentleman de son club. Il s’est engagé à séduire lady Diana Ingram, une jeune veuve particulièrement redoutable que ces messieurs ont surnommé « le glaçon ». Le hasard fait bien les choses : Jack et Diana sont justement conviés à la même partie de campagne chez lord et lady Rotherham. Or, cette dernière se croit un talent de marieuse, et elle adore arranger des situations romantiques pour rapprocher les membres de ses connaissances… même si ces derniers n’en ont pas toujours envie. Lady Rotherham en est persuadée : Jack et Diana sont faits l’un pour l’autre. Malgré les résistances de la belle Diana, lady Rotherham et Jack multiplient les pièges romantiques, dans l’espoir de déclencher des élans amoureux chez la jeune femme. Pourtant Diana est formelle : jamais elle ne se laissera séduire par un libertin comme le marquis de Kenwood !

Mon avis sur Le Petit Défaut de lady Rotherham

Sur le papier, ce roman avait tous les éléments pour me plaire. Un couple mal assorti, le charme bucolique d’une partie de campagne, un personnage de marieuse qui se mêle de tout… En plus, surprise : il y a en fait une deuxième histoire d’amour dans le roman ! On suit en effet les aventures d’un autre couple hautement improbable : le beau-frère de Diana et la jeune sœur de cette dernière. Malheureusement, malgré tout ça, je dois avouer que le coup de coeur n’a pas été au rendez-vous.

Je n’ai pas retrouvé dans ce livre la même subtilité que dans les autres romans de Mary Balogh que j’ai pu lire. Diana et Jack sont assez peu fouillés, alors que le personnage de Diana a pourtant des aspects intéressants, notamment l’histoire de son premier mariage. Mais on reste à la surface. Et le charme entre les deux n’a pas opéré pour moi. La faut à une écriture trop pesante, trop verbeuse, qui finalement ne laisse pas assez de place aux personnages.

Il y a des éléments très réussis : le personnage de lady Rotherham est très drôle et touchant à la fois. J’ai aussi adoré les domestiques : Bridget, la femme de chambre de Diana qui n’a pas sa langue dans sa poche, et le flegmatique valet de Jack (trop peu présent à mon goût finalement). Paradoxalement, ce que j’ai préféré dans cette histoire, c’est l’intrigue avec le couple secondaire : Ernie et la jeune Angela. Au début, le premier ressemble un peu à un ado attardé, et la seconde a tout de la jeune fille en fleur. Mais finalement, ils se révèlent de manière surprenante et vraiment très touchante. J’ai adoré leur histoire, et en fait j’aurais préféré qu’ils soient au centre du roman parce qu’ils m’ont tous les deux ému d’une manière authentique.

Le Petit Défaut de lady Rotherham : une idée lecture pour qui ?

Pour une fois, je ne sais pas trop quoi vous dire ! Si vous êtes une inconditionnelle de Mary Balogh, vous aurez sûrement plaisir à lire ce roman parce qu’il reste globalement dans le même style que les autres livres de la romancière. Il y a de la romance, de la tendresse et de l’humour. C’est juste que pour moi, malgré des éléments intéressants, l’histoire ne décolle pas.

Pour les autres, je vous conseille de commencer plutôt par les autres romans de Mary Balogh. Elle en a écrit plein de formidables, notamment Une Partie de campagne qui est un très joli livre sur la famille (mais dans le style romance historique).

Le Petit Défaut de lady Rotherdam

4 réflexions sur “Le Petit Défaut de lady Rotherham, de Mary Balogh

    • Alivreouvert dit :

      Si tu n’as pas apprécié celui-ci, je te conseille quand même de lire d’autres romans de Mary Balogh car c’est une excellente romancière. Dans la même collection Regency, il y a Une Partie de campagne, une belle histoire sur la famille qui s’émancipe pas mal du style classique de la romance historique. Il y a de la romance bien sûr, mais le livre offre plus que ça dans sa manière d’observer les dynamiques familiales, les non-dits et les conflits. C’est divertissant tout en ayant une véritable profondeur dans le propos. Bonne lecture !

      Aimé par 1 personne

  1. Nad dit :

    C’est rare qu’un Mary Balogh soit décevant. Dommage! En tout cas j’attends impatiemment que d’autres titres sortent dans cette nouvelle collection!

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Oui d’habitude les livres de Mary Balogh sont excellents. Celui-ci, je n’ai pas accroché, mais j’aimerais bien avoir le retour d’autres lectrices. En tout cas, deux autres titres doivent paraître dans la collection Regency. Ils sont prévus pour le 1e septembre. Il y aura un roman de Mary Balogh : La lady au parapluie noir. Et le livre très attendu en VF de Suzanne Allain : La Liste de M. Malcolm. Il a l’air top ; je l’ai repéré dès sa parution en VO et j’ai hâte de le découvrir.

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s