Grands romans féminins chez Archipoche

Si vous cherchez des idées lectures sympas à petit prix, vous allez être contentes ! La maison d’édition Archipoche (les formats poche des éditions L’Archipel) sort une nouvelle collection qui fait rêver. En tout cas, elle me fait rêver moi ! Elle reprend les grands romans féminins en format poche. L’occasion de (re)découvrir des romans qui ont déjà séduit un large public, et qui se déclinent ici à petit prix.

En octobre dernier, les éditions de L’Archipel m’avaient déjà fait rêver avec leur coffret collector des romans de Jane Austen. Question plaisir de lire, on était alors au top ! Pour ce début d’année 2021, c’est Archipoche qui poursuit sur la lancée du roman féminin avec une jolie collection. Les livres proposés sont tous de grands romans féminins, souvent placés sous le signe du voyage, de grandes sagas romanesques qui promettent aventure et dépaysement. Bref : exactement ce dont on a tous besoin en ce moment.

Parmi les titres édités, il y a pas mal de romans dont j’ai déjà entendu beaucoup de bien, mais que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire. Par exemple, cette sélection de 5 livres qui ne manquera pas de vous faire craquer.

Le Ciel de Darjeeling, de Nicole Vosseler

« Cornouailles, 1876. Après la mort de son père, Helena, 16 ans, se retrouve sans la moindre ressource. Un inconnu lui fait alors une offre. Aussi riche que séduisant, Ian Neville l’épousera et assurera l’éducation de son jeune frère. Mais il y met une condition : qu’elle accepte de le suivre en Inde, où il gère une vaste plantation de thé au pied de l’Himalaya.
En se donnant à son mystérieux bienfaiteur, la jeune femme a conscience de prendre un risque. L’espoir de ne manquer de rien, le cadre de vie somptueux de Darjeeling et le charme de son époux ont cependant raison de ses réticences. Mais qui Ian est-il vraiment ? »

L’Île aux Mille Sources, de Sarah Lark

« Londres, 1732. Pour satisfaire ses envies d’horizons lointains, Nora, la fille d’un riche négociant, accepte d’épouser Elias, un veuf bien plus âgé qu’elle, et embarque pour une île enchanteresse : la Jamaïque. Mais Nora déchante bien vite : les conditions de vie des esclaves dans les plantations la révoltent. Décidée à faire évoluer les mentalités, elle pourra compter sur le soutien de Douglas, le fils d’Elias. Mais la révolte gronde, qui pourrait bouleverser à jamais la vie de la jeune femme. »

A noter que ce livre est en fait le premier tome d’une saga en plusieurs volumes. Et comme ça fait des années maintenant que j’ai envie de lire un roman de Sarah Lark, je pense que ce livre sera enfin l’occasion de me lancer. D’autant qu’une grande fresque romanesque n’est pas pour me déplaire.

La Route de Savannah Winds, de Tamara McKinley

« Début des années 2000. Fleur apprend qu’elle hérite d’Annie Somerville, une tante qu’elle n’a jamais rencontrée.

Milieu des années 1930. Annie et son époux ont quitté Melbourne pour devenir éleveurs à Savannah Winds, un ranch situé dans une contrée rude mais empreinte d’une beauté à nulle autre pareille.

À la lecture du journal d’Annie, qu’on croyait disparu, le doute et l’angoisse assaillent Fleur. A-t-elle bien fait d’entreprendre ce voyage à travers le temps et l’espace ? »

La Fille du maître de chai, de Kristen Harnish

« 1895. Sarah Thibault, 17 ans, vit avec ses parents et sa sœur Lydie dans le Val de Loire, où la famille exploite un vignoble. À la mort de son mari, la mère de Sarah est contrainte de vendre le domaine à une famille de négociants, les Lemieux, dont le fils aîné épouse Lydie.

Mais un nouveau drame oblige les deux sœurs à quitter la France. Sarah, qui n’a pas abandonné son rêve de devenir viticultrice, s’installe dans la Napa Valley, en Californie. Sur place, elle fait la connaissance d’un certain… Philippe Lemieux, qui s’est lui aussi lancé dans l’aventure viticole.
Les deux Français décident d’associer leurs talents. Mais les affaires et l’amour peuvent-ils faire bon ménage ? D’autant que Sarah cache un indicible secret… »

La Vallée du Lotus Rose, de Kate McAlistair

« A 16 ans, Jezebel Tyler, orpheline issue de l’aristocratie anglaise, part aux Indes rejoindre son tuteur, un archéologue de renom. Ce dernier compte la marier au baron von Rosenheim, qui financera en échange ses recherches liées à une cité disparue.
A bord du luxueux paquebot qui la mène à Calcutta, Jezebel se lie d’amitié avec Olga Obolenski, duchesse russe fantasque, qui lui enseigne les usages du monde, tout en l’encourageant à prendre en main sa destinée. Durant la traversée, elle fait aussi la connaissance de Jan Lukas, un aventurier dont le charme la subjugue.
Au Bengale, elle découvre, prise au piège, que son futur époux est un trafiquant d’opium notoire, au caractère tyrannique. Et malgré la délicatesse du prince Charu, qui la courtise, elle ne parvient pas à oublier Jan… »

Selon le nombre de pages, les livres sont entre 5,99€ et 7,99€. Pas de quoi se ruiner donc. Et en plus, les couvertures sont plutôt belles, ce qui permet de se constituer une jolie collection. Franchement, si vous avez envie de faire une cure de romantisme et d’exotisme, voilà une collection qui devrait vous plaire.

Bonne lecture !

5 réflexions sur “Grands romans féminins chez Archipoche

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s