alivreouvert.net

Mon best of lecture de 2020

Quels ont été les livres qui m’ont fait vibrer en 2020 ? Je fais la liste chaque année, et c’est toujours un plaisir de prendre le temps de regarder dans le rétroviseur. C’est l’occasion d’évoquer simplement des ouvrages pour lesquels j’ai eu le coup de coeur. Et peut-être, de vous donner envie de les lire à votre tour ! Sans plus attendre, voici donc le best of de mes lectures 2020. Et puisque j’ai quand même lu beaucoup, beaucoup de livres en 2020, je vous préviens que la liste est assez longue. Mon Top 3 des meilleures lectures en VO est tout à la fin.

Les Voeux secrets des Soeurs McBride, de Sarah Morgan

Enorme coup de cœur pour ce roman !! Sarah Morgan dresse le portrait croisé de trois sœurs et de leur mère adoptive. Secrets de famille et choix de vie sont au cœur de l’intrigue. L’histoire est racontée avec beaucoup de subtilité, de tendresse et la chaleur humaine propre aux romans de Sarah Morgan. Il y a beaucoup d’humour malgré la gravité des sujets abordés.

Ce livre offre une superbe réflexion sur le sens de la famille. Il aborde les notions de résilience, de charge mentale, la maternité, les choix de vie personnels et professionnels. Un livre vraiment riche.

  • Les Incroyables Aventures des soeurs Shergill, de Balli Kaur Jaswal

Les Incroyables Aventures des soeurs Shergill, roman de Balli Kaur JaswalMalgré un début un peu lent à mon goût (j’avais déjà eu le même sentiment avec le précédent roman de l’auteure, donc c’est récurrent !), ce livre a été un énorme coup de cœur. Plus on avance dans l’histoire, moins on peut lâcher le roman. J’avais très envie de connaître le fin mot de l’histoire pour chacune des sœurs. J’ai été particulièrement émue par l’histoire de Shirina, mais les histoires de Rajni et de Jezmeen sont aussi hyper intéressantes.

Le livre évoque avec subtilité la place des femmes dans la société indienne, et la difficulté pour les expatriés d’effectuer un retour au pays, même temporaire. Le deuil, la maternité, le couple, la carrière, les valeurs familiales, le poids du secret et du pardon… On trouve tout ça dans ce livre dense et palpitant. Encore une fois, Balli Kaur Jaswal signe un roman émouvant dont on ne ressort pas indemne.

  • Le Mystère Henri Pick, de David Foenkinos

Le Mystère Henri Pick - roman de David FoenkinosDavid Foenkinos signe ici un roman brillant et sensible, bourré d’humour. Il égratigne pas mal les milieux littéraires français en se moquant de l’enthousiasme parfois aveugle de l’élite littéraire, et du snobisme inhérent à ce milieu. Il rend aussi un bel hommage aux lecteurs, au bibliothécaires, et finalement aux auteurs, bref à tous les gens passionnés qui font vivre les livres, hors de tout jugement de valeur, juste par passion.

Ce roman tout court est une pépite. Il a aussi fait l’objet d’une adaptation au cinéma avec Fabrice Lucchini et Camille Cotin. je n’ai pas encore vu le film, mais je pense que ça doit être pas mal.

  • Bienvenue au Motel des Pins Perdus, de Katarina Bivald

Bienvenue au motel des Pins Perdus, roman de Katarina BivaldMalgré un début un peu chaotique à mon goût, ce roman est excellent ! J’ai tout aimé : l’histoire, le style, les personnages, l’ambiance, le propos… Je ne me souviens plus à quand remonte la dernière fois que j’ai été aussi émue et bouleversée en lisant un livre. C’est un roman magistral qui célèbre la vie tout en évoquant des sujets pourtant délicats comme le deuil et le pardon.

Je précise quand même qu’il vaut mieux garder la boîte de mouchoirs à portée de main. Dans les dernières pages, ma vue était trouble à cause des larmes. J’ai vraiment été bouleversée par cette histoire. Et ce n’est pas juste une façon de parler !

  • Mon Père, ma mère, mes tremblements de terre, de Julien Dufresne-Lamy

Superbe ! Un des plus beaux livres sur la famille que j’ai lu de ma vie. Sensible sans jamais verser dans la sensiblerie ou le voyeurisme, le roman nous fait vivre de l’intérieur le chamboulement d’une famille. Mais quel que soit le changement auquel elle fait face, la famille se définie avant tout par l’amour qui relie ses membres. Et c’est vraiment le rappel au coeur de cette magnifique histoire.

Et puisque le sujet de ce roman est complexe et ne peut pas se résumer en quelques lignes, je vous invite à lire ma chronique détaillée de ce roman pour vous faire une idée plus précise.

  • Offrande Funèbre, de Preston & Child

Offrande Funèbre, thriller de Preston & ChildC’est le premier Pendergast que je lis… mais certainement pas le dernier ! J’ai lu ce livre sur les conseils de mon amie Pia, qui a très bon goût en matière de romans policiers. Je la connais depuis près de 10 ans… et ça devait faire à peu près depuis 10 ans qu’elle me conseillait de lire un Pendergast, c’est vous dire si elle avait confiance dans la qualité de sa recommandation !

J’ai tout adoré dans ce roman policier : le personnage principal (irrésistible !), les personnages secondaires, l’histoire avec son intrigue hyper bien construite, l’écriture, le suspens… Je l’ai lu sur les conseils d’une amie, et je ne regrette pas, c’est une superbe découverte. Depuis, j’ai eu l’occasion de lire un autre roman de Preston & Child, une aventure de Gideon Crew, qui est une autre série, plutôt genre Indiana Jones. Et j’ai adoré !

  • Ma Soeur, serial killeuse, d’Oyinkan Braithwaite

Ma soeur sérial killeuseCe livre est une pépite d’humour et de tendresse. Je sais : deux sentiments qui, a priori, ne vont pas de paire avec une histoire de tueuse en série. Mais ce livre traite en fait de l’amour et de la loyauté entre deux soeurs, de la quête de l’amour, de l’acceptation de soi et des autres. A priori, on pourrait croire que l’histoire va être un peu glauque, ou bizarre. En fait, c’est un roman tout en finesse, qui ne verse jamais dans la subversivité. Il n’y a rien de sanglant, rien de traumatisant. Ce n’est pas non plus l’apologie de la violence ou du meurtre. Donc, vous pouvez y aller tranquille : vous ne ferez pas de cauchemar à cause de livre !

Une véritable pépite qui mérite d’être découverte par un large lectorat. Foncez !!

  • La Panthère des neiges, de Sylvain Tesson

La Panthère de neiges, livre de Sylvain TessonPremier livre lu de Sylvain Tesson… et pas le dernier ! Invitation au voyage, géographique et intime, ce livre se dévore comme un roman. Il embarque le lecteur, le saisit et l’entraîne sur un chemin de traverse, au coeur d’une nature sauvage, qui nous ramène à nous-même.

C’est formidablement écrit, avec délicatesse et brio, mais sans jamais tomber dans le nombrilisme de trop d’auteurs français actuels. Tesson se place en observateur, pas en moralisateur ni en maître à penser. Il invite à la réflexion, à la pause, au retour au temps de la nature. Je suis ressortie très émue de ce livre.

  • Le Bureau du mariage idéal, d’Allison Montclair

Le Bureau du mariage idéal, roman policier d'Allison MontclairUn excellent roman policier ! L’histoire se déroule à Londres au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et suit les aventures de deux femmes que tout oppose. Elles ne sont pas du même milieu, n’ont pas du tout la même vie ni le même caractère, mais elles sont associées dans une agence matrimoniale. Et leurs compétences se complètent à merveille, sans compter que leurs caractères font des étincelles !

Cette intrigue policière est palpitante, et le cadre historique apporte de la profondeur à l’histoire. C’est fascinant d’en apprendre plus sur ce monde en pleine reconstruction. Il y a aussi beaucoup d’humour grâce aux excellents dialogues et aux personnalités hautes en couleurs de Sparks et Brainbridge. J’ai hâte de lire les prochains tomes de ce qui s’annonce comme une excellente série policière !

  • Le Silence des Vaincues, de Pat Barker

Le Silence des vaincues, roman de Pat BarkerLe roman est un peu déroutant au début, parce qu’on est vraiment très loin de tous les clichés véhiculés habituellement au sujet de la guerre de Troie. Ici, Pat Barker écrit un roman historique du point de vue des victimes de guerre, qui n’ont évidemment pas droit à ce statut puisqu’elles sont des femmes, et donc des trophées de guerre. Des objets au sujet desquels l’histoire reste muette.

C’est fascinant de bout en bout, même si certains passages était, je trouve, inutilement longs. Au-delà de l’exercice de style, ce roman a un vrai propos : rendre la parole aux femmes oubliées de l’histoire pour démontrer comment les mécanismes d’invisibilisation des femmes ont permis de créer, dans notre inconscient collectif, l’image d’une masculinité hégémonique.

  • A moi la nuit, toi le jour, de Beth O’Leary

A moi la nuit, toi le jour, roman de Beth O'LearyJe triche un peu : j’ai lu ce livre en VO, mais j’ai découvert ensuite qu’il venait tout juste d’être édité en français !

Ce roman est une excellente comédie romantique, hyper originale, avec des personnages très attachants et des sujets intéressants. J’avais un peu peur avant de la commencer, parce que les commentaires anglo-saxons étaient tellement élogieux que je pensais être déçue. Je n’aime pas succomber aux effets de mode littéraire : souvent je suis hyper déçue par les livres, et je me demande pourquoi ils ont bénéficié d’autant de pub. Ici, c’est tout le contraire. Je ne comprends pas que le livre ne soit pas plus connu en France. C’est un formidable roman, très beau et très réussi, et il mérite d’être lu par le plus grand nombre de lecteurs.

Et pour les lectures en VO

  • Bringing Down the Duke, d’Evie Dunmore

Bringing down the duke, roman d'Evie DunmoreExcellent ! J’ai adoré ce roman historique car la romance est passionnante mais que l’histoire aborde aussi précisément l’histoire du mouvement des suffragettes en Angleterre.

Non seulement ce livre m’a appris plein de choses, mais en plus c’est un excellent divertissement. C’est drôle, intelligent, sexy et romantique à souhait. Je précise que c’est aussi très bien écrit. En septembre, j’ai pu lire le deuxième tome de la série, A Rogue of One’s Own, tout aussi bien. Et j’attends déjà avec impatience le troisième tome qui paraîtra en septembre prochain en Angleterre. Mais la question cruciale, c’est : est-ce qu’une maison d’édition française aura le bonne idée de traduire rapidement ces romans ?!

  • Stalking Jack the Ripper

Un excellent roman policier, malgré une fin un peu précipitée à mon goût. L’écriture est ciselée, rythmée et très dynamique. Le tandem d’enquêteurs fonctionne très bien. Mais le gros point fort, c’est vraiment la relecture de l’histoire de Jack l’éventreur. Kerri Maniscalco a visiblement mené beaucoup de recherches car le livre est très documenté. Et à partir de cette base réaliste composée par des faits avérés en lien avec les meurtres, elle monte une hypothèse aussi intéressante que pertinente.

Pour info, ce roman est édité en France sous le titre très sobre d’Autopsie.

  • The Telephone Box Library, de Rachael Lucas

The Telephone Box Library, roman de Rachael LucasCe roman évoque beaucoup de choses comme le burn-out, l’abandon, la vieillesse, la solitude et la Seconde Guerre mondiale, mais toujours avec pertinence et délicatesse. J’ai tout aimé dans ce livre : aussi bien les personnages attachants (avec une mention spéciale pour Bunty, la vieille dame au lourd passé), que l’atmosphère bucolique de la campagne anglaise et l’intrigue.

En lisant le résumé, on peut penser qu’il ne s’agit que d’une romance. Pas du tout, le livre raconte vraiment l’histoire d’une petite communauté qui doit se retrouver autour de son passé pour guérir les vieilles blessures.

C’est un livre optimiste, avec des accents graves. Il vaut vraiment le détour et j’espère qu’il sera traduit en français pour qu’un large lectorat découvre cette belle histoire chez nous.

Et vous : quelles ont été vos meilleurs lectures en 2020 ?

13 réflexions sur “Mon best of lecture de 2020

    • Alivreouvert dit :

      Oui il était top ce livre. Si tu n’as pas lu le premier roman de l’auteure (Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique) je te le conseille. Il est également excellent et évoque des portraits de femmes de culture indienne dans la Grande-Bretagne actuelle. Une très belle histoire.

      J'aime

  1. L'ourse bibliophile dit :

    J’en connais quelques-uns de nom, mais je n’en ai lu aucun ! Je m’amuse de lire ce que tu as pensé du livre de Sylvain Tesson que j’avais, quant à moi, trouvé parfaitement nombriliste et moralisateur dans Dans les forêts de Sibérie. ^^
    En tout cas, j’ai beaucoup aimé découvrir ce top rempli de livres inconnus !

    J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s