www.alivreouvert.net

L’Accro du shopping fête Noël, de Sophie Kinsella

Quatre ans déjà qu’il n’y avait pas eu de nouvelle aventure de L’Accro du shopping ! Une attente d’autant plus longue qu’après un essoufflement de la série au moment de L’Accro du shopping à Hollywood, le tome L’Accro du shopping à la rescousse avait été une très belle surprise. Alors, Sophie Kinsella s’était-elle lassée de son personnage fétiche ? A l’heure de l’avènement du développement personnel et du zen à tout va, Becky a-t-elle encore des choses à dire à ses fidèles lectrices ? Rassurez-vous : la réponse est oui ! C’est un oui d’autant plus franc et joyeux que cette nouvelle histoire nous embarque au coeur de la plus périlleuse de toutes les fêtes : Noël !

Cette année, rien ne va ! Becky a beau s’accrocher à son naturel optimiste, même elle a du mal à s’en sortir. Ses parents font défection pour Noël, et c’est à elle qu’incombe la tâche de préparer le repas de Noël et d’accueillir toute la tribu. Préparer le repas, décorer la maison, tenir compte des suggestions pas toujours bienvenues de ses proches, respecter les tendances vegan et anti-consuméristes de sa soeur, trouver LE cadeau parfait pour son mari, confectionner le costume de sa fille pour le spectacle de l’école… ne sont que quelques unes de ses missions. En parallèle, elle doit continuer à faire tourner sa nouvelle boutique, surmonter la crise identitaire de ses parents, et ne pas se laisser déconcentrée par le retour inopiné d’un ancien petit-ami devenu rock star !

Becky est de retour, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est en pleine forme ! Quelle bonne idée a eu Sophie Kinsella en écrivant la première histoire de Noël de la série L’Accro du shopping ! Entre la magie des fêtes et le don naturel de notre héroïne pour les catastrophes spectaculaires, ce roman nous offre la meilleure comédie de Noël qu’on puisse rêver de lire.

J’ai retrouvé avec plaisir l’énergie, l’enthousiasme et l’humour acide des tout premiers livres. Au fil de la série, mon enthousiasme était un peu retombé. Sophie Kinsella tournait un peu en rond. Le personnage n’évoluait pas, et Becky devenait parfois un peu agaçante. L’Accro du shopping à la rescousse avait hyper bien relancé mon intérêt pour la série. Le personnage se remettait en question. L’auteure évoluait vers des thèmes sérieux, emprunts d’une certaine gravité. On sentait bien qu’on passait un cap. L’Accro du shopping fête Noël concrétise ces changements, tout en renouant avec l’humour et la légèreté des débuts.

Dans cette histoire, on sent bien que Becky s’adapte. Elle essaye d’adopter la tendance de la consommation responsable… avec plus d’échecs que de succès, mais bon c’est l’intention qui compte ! La pauvre est parfois un peu perdue avec les sacs recyclables, la vente en vrac, le vegan, le commerce équitable… Elle a envie de bien faire, mais c’est dur de s’y retrouver. Comme nous, quoi !

Le shopping s’adapte aussi puisque maintenant elle s’est mise à l’achat sur internet. Là aussi, c’est l’occasion pour Sophie Kinsella de se moquer gentiment de nos nouveaux comportements : l’achat obsessionnel d’articles en méga promos, l’hyper connexion aux applis inutiles, les articles achetés à la mauvaise taille qu’on a la flemme de renvoyer… Tout y passe avec jubilation !

L'accro du shopping fête Noël, de Sophie KinsellaSi Becky a évolué et qu’elle n’est plus autant centrée sur elle-même, elle n’a pas non plus perdu son aplomb spectaculaire et son sens de la gaffe. On a encore droit à plusieurs scènes mémorables dans ce livre. J’ai adoré toute l’histoire avec le club de billard et de danse de salon : une partie de l’histoire à mourir de rires qui évoque à sa façon le mouvement #METOO. On renoue aussi avec la chaleur humaine propre au personnage de Becky. Certes, elle n’a aucune prise avec le monde réel, mais cette fille a le coeur sur la main et elle ferait n’importe quoi pour les gens qu’elle aime. Cette générosité, sans emphase et totalement désintéressée, est l’aspect le plus attachant de sa personnalité. Il est hyper bien mis en valeur dans cette histoire, et c’est une jolie façon pour Sophie Kinsella de nous rappeler le véritable sens de Noël. Le partage et la résilience sont au coeur de cette période unique de l’année où nous faisons l’effort de nous rassembler, pas seulement entre nous mais aussi avec les autres.

L’Accro du shopping fête Noël est une très belle surprise. J’ai dévoré le livre en deux soirées et il m’a donné une cure de bonne humeur dont j’avais bien besoin en ce moment. Il vous fera passer un agréable moment. Je vous promets que vous aller rire, être émue, être transportée… et qu’à la fin vous embrasserez pleinement le formidable concept du sprygge ! (lisez le livre, et vous comprendrez tout !)

5 réflexions sur “L’Accro du shopping fête Noël, de Sophie Kinsella

    • Alivreouvert dit :

      Tous ses romans ne sont pas dans la même veine, donc déjà selon ce qu’on préfère, c’est vrai qu’on n’a pas toujours le même plaisir à les lire. Mais je pense que tu devrais beaucoup apprécier celui-ci. Je l’ai trouvé excellent. Bonne lecture !

      J'aime

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s