Là où les esprits ne dorment jamais, roman de Jonathan Werber

Là où les esprits ne dorment jamais

Quand j’ai entendu parler de la parution de Là où les esprits ne dorment jamais, j’ai tout de suite eu envie de lire ce livre. Un premier roman, qui évoque l’agence Pinkerton et les sœurs Fox ? Forcément, ça semblait prometteur ! Le mouvement spirite est un sujet encore peu traité dans la littérature française. Et ma passion pour les histoires policières m’a déjà conduite à flirter avec le sujet, mais toujours de façon indirecte. Là, voici enfin un roman qui prend le sujet à bras le corps et invite les lecteurs à plonger au cœur des racines les plus sombres de la culture populaire américaine.

Jenny Marton est tout sauf une jeune fille conventionnelle. Indépendante d’esprit, la jeune new-yorkaise gagne sa vie en faisant des spectacles de prestidigitation sur la place publique. Elle ne gagne pas grand chose, mais elle est certaine que sa détermination payera un jour. Son rêve ? Monter sur les planches, comme son père décédé, qui était lui aussi magicien. La chance semble jouer en sa faveur le jour où Robert Pinkerton, l’un des deux patrons de la plus célèbre agence de détectives au monde, lui propose un emploi. Sa mission ? Infiltrer l’organisation spirite des soeurs Fox pour percer leur secret et les dénoncer comme arnaqueuses. Une mission qu’aucun agent n’a jamais mené à bien. Et pour cause : depuis quarante ans, les spirites américaines connaissent la gloire, au point d’être désormais à la tête d’un véritable empire. Mais pour lever le voile sur ce mystère, Jenny va devoir accepter de se mettre en danger, quitte à voir voler en éclats certaines de ses certitudes sur la frontière entre vivants et esprits…

J’espère que mon résumé rend bien justice au roman de Jonathan Werber. Vu que le romancier français s’est donné du mal pour bien documenter son histoire, ce serait dommage de tout saccager avec un résumé bâclé !

Ce livre est un premier roman, mais en le lisant on ne s’en rend pas compte. C’est un bon point, parce que même si en tant que lectrice je suis prête à faire preuve de bienveillance avec un auteur débutant, j’ai avant tout envie d’être embarquée dans une bonne histoire. Ici, non seulement l’histoire est excellente, mais son intrigue est franchement solide.

Jonathan Werber revisite l’engouement pour le mouvement spirite à la fin du XIXe siècle dans les pays occidentaux. Il évoque surtout les Etats-Unis, mais le mouvement existait aussi en Europe, notamment en France. Il s’intéresse aux soeurs Fox, qui ont réellement existé, et nous invite à dépasser le mythe des soeurs pour s’intéresser à la réalité de leur vie et de leur carrière. Pour nous servie de guide, quoi de mieux qu’une magicienne-détective ? Quelle bonne idée de mélanger les soeurs Fox avec l’agence Pinkerton, agence qui fait rêver mon petit coeur de lectrice fan de romans policiers !

En parallèle des soeurs Fox, Jonathan Werber nous raconte l’histoire de l’agence Pinkerton. Elle a été créée à une époque où la résolution des crimes n’était pas encore le point fort des forces de l’ordre. La police moderne n’existait pas encore. Or, il y avait beaucoup de charlatans, et pour résoudre certaines affaires complexes, il ne fallait pas hésiter à étudier de près les méthodes des fraudeurs et des criminels. Grâce aux méthodes Pinkerton, Jenny Marton enquête au plus près des suspectes. On découvre un portrait très nuancé des trois soeurs Fox. Leur histoire, l’émergence du mouvement spirite, les implications en terme de croyance personnelle… Mais aussi le cadre social, à une époque où les femmes n’ont aucune chance de faire carrière et de devenir célèbres si elles n’ont pas un don particulier capable de susciter le respect et l’admiration de la société. Autant de sujets passionnants traités avec subtilité dans ce livre.

Là où les esprits ne dorment jamais, roman de Jonathan WerberLà où les esprits ne dorment jamais est un roman qui m’a tenu en haleine de bout en bout. Le début était un peu lent à mon goût, mais c’est une question de préférence personnelle. Je pense que j’étais trop impatiente de plonger dans l’histoire ! Ensuite, impossible de lâcher ce livre. C’est un condensé de tout ce que j’aime : le suspens d’un roman policier, le dépaysement d’un roman historique, la tension dramatique d’un thriller, les rebondissements d’un roman d’action… Tous les éléments se mélangent avec cohérence et grâce pour constituer une intrigue prenante qui tient toutes ses promesses.

Surtout, j’ai apprécié que Jonathan Werber offre une vision nuancée et ouverte de son sujet. Il n’y a aucun jugement moral et pas de parti pris définitif. Le lecteur a la place de croire ce qu’il veut sur les soeurs Fox et de se faire sa propre idée en fonction des éléments découverts pendant la lecture. A nous de tirer nos propres conclusions.

Ce roman est une réussite. Je ne sais pas vers quels sujets Jonathan Werber tournera son intérêt à l’avenir, mais je suis très curieuse de découvrir sur quels autres sujets passionnants il compte nous lancer. En ce qui me concerne, je suis déjà prête pour la prochaine aventure !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s