Evie Dunmore publie son second roman

J’ai découvert la romancière Evie Dunmore il y a seulement trois mois. L’année dernière, elle a publié son tout premier livre Bringing Down the Duke. Une romance historique qui revenait sur la création du mouvements des Suffragettes en Grande-Bretagne. Après avoir lu quantité de commentaires élogieux, je l’ai finalement lu avant l’été… et j’ai adoré ! Ce livre est aussi le premier tome d’une série qui s’intitule A League of Extraordinary Women. Après trois mois d’attente fébrile (je ne sais pas comment ont fait les lectrices qui ont lu le livre l’année dernière !), il est désormais temps de découvrir le second roman d’Evie Dunmore, A Rogue of One’s Own. C’est donc le deuxième tome du cycle de la League of Extaordinary Women. Et celui-ci promet de rentrer encore un peu plus dans le coeur du sujet.

Dans le précédent tome, Annabelle, une des premières étudiantes acceptées à l’université d’Oxford, rencontrait un petit groupe de suffragettes mené par lady Lucie. Leur but : faire changer la loi sur le droit à la propriété des femmes mariées, et demander au Parlement britannique de reconnaître le droit de vote des femmes. Certes, la loi n’est toujours pas passée, mais Lucie se bat toujours. Alors qu’Anabelle est désormais heureusement mariée, le petit groupe est loin d’être dissout. Il s’est même lancé un nouvel objectif : racheter un journal féminin pour diffuser plus largement ses idées progressistes. Il y a urgence : partout en Grande-Bretagne, les femmes subissent les pires violences, et elles n’ont aucun droit à faire valoir pour se défendre. Lucie est bien décidée à lancer enfin un journal qui fera entendre la voix des femmes. Mais c’est sans compter sur un obstacle de taille : Tristan Ballantine, le co-propriétaire du journal qu’elle souhaite racheter. Ce libertin de la pire espèce, peu enclin à soutenir la cause des femmes, dispose d’un droit de veto sur tous les sujets du journal. Pour avoir les coudées franches, Lucie va devoir trouver un moyen de surmonter cet obstacle pour le moins séduisant.

La lecture de Bringing Down the Duke avait été une révélation. Un coup de coeur absolu ! Autant dire que j’attends beaucoup de ce nouveau livre. Avec la sortie de son premier roman, Evie Dunmore a reçu de nombreux éloges, à la fois des lectrices, mais aussi d’autres autrices spécialistes de la romance historique. En gros, le consensus général est qu’il y avait très longtemps qu’une voix aussi originale n’avait pas éclaté dans le genre de la romance historique.

En osant s’affranchir des clichés de la romance historique pour aborder des questions politiques et sociales majeures, Evie Dunmore apporte une dimension très pertinente à la romance historique. Certes, c’est avant tout une histoire d’amour qui est au coeur de son écriture. Mais il y a aussi un vrai propos féministe. Et l’idée de mettre en scène des suffragettes est aussi un bon moyen de revisiter l’histoire de ces femmes courageuses, et de comprendre comment l’émancipation des femmes s’est construite au gré de nombreuses luttes.

Avec sa League of Extraordinay Women, Evie Dunmore a su trouver un parfait équilibre entre divertissement et intelligence, romance et histoire dramatique. Son deuxième tome, A Rogue of One’s Own, devrait être une lecture passionnante. Je l’ai commandé avant même sa parution, pour être sûre de le recevoir le plus vite possible. Il est arrivé hier, et comme vous l’imaginez, j’ai hâte d’être à ce soir pour me plonger dedans !

Je précise que les romans sont encore inédits en France. Mais je croise les doigts : vu le succès des livres, une traduction française devrait bientôt voir le jour. Je verrais bien la série être éditée chez J’ai Lu. C’est tout-à-fait dans le style de leur collection Aventure & Passion. Quoiqu’il en soit, je vous tiendrais au courant. Et en attendant, vous pouvez toujours découvrir les romans en VO.

Bonne lecture à tous !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s