Un été dans les Hamptons, roman de Sarah Morgan

Un été dans les Hamptons, comédie romantique de Sarah Morgan

Après avoir lu Rencontre dans l’Upper East Side, je ne pouvais pas faire l’impasse sur la suite : Un été dans les Hamptons. Cette comédie romantique de Sarah Morgan est le second tome de la trilogie From New-York with love. Et même si je n’ai pas été emballée par le premier opus, j’étais bien décidée à lire la suite. Je ne pouvais pas admettre que Sarah Morgan se soit plantée à ce point-là. Et effectivement, j’ai eu raison de persévérer parce qu’Un été dans les Hamptons est bien meilleur que le précédent roman. Plus dépaysant, mieux maitrisé, avec plus d’humour et de punch dans l’histoire, sans compter des personnages vraiment attachants. Cette fois, on a droit à une super comédie romantique !

Felicity a beau avoir un prénom digne d’une princesse, elle tient plutôt de Schtroumph pas content. Avec sa sœur jumelle Harriet, Fliss a fondé une société spécialisée dans la promenade et le dressage des chiens à New-York. Une façon de faire de sa passion pour les chiens leur gagne-pain. Et aussi l’occasion pour Fliss de garder un œil protecteur sur sa sœur vulnérable. Mais cette petite vie bien rangée s’écroule quand l’impensable se produit : l’ex-mari de Fliss, Seth, réapparaît inopinément dans sa vie. Il vient de se faire embaucher comme vétérinaire dans le cabinet où elle a ses habitudes. Panique à bord : Fliss, qui tient absolument à éviter une confrontation, saute alors sur la première occasion de fuir le plus loin possible. Une opportunité se présente quand sa grand-mère appelle à l’aide : après une chute, elle a bien besoin de quelqu’un pour l’aider quelques semaines dans sa maison des Hamptons. Partir loin de New-York, se ressourcer en famille et profiter du bon air marin. L’idée ressemble au plan parfait, sauf que là encore, rien ne se passe comme prévu. A peine arrivée dans les Hamptons, Fliss tombe sur Seth. La première idée qui lui vient à l’esprit est aussi la pire : se faire passer pour sa sœur jumelle afin d’esquiver le problème. Mais ce changement d’identité va exiger qu’elle laisse tomber son comportement agressif habituel afin de coller au personnage de la douce Harriet. L’occasion d’apprendre à se connaître et de faire face aux fantômes de son passé ?

OK le résumé est un peu long, mais effectivement l’histoire est dense. Autant j’avais été déçue par Rencontre dans l’Upper East Side car je trouvais qu’il n’y avait pas vraiment d’histoire, autant ici Sarah Morgan retrouve le style qui a fait son succès. Elle renoue avec une véritable histoire digne des meilleures comédies romantiques hollywoodiennes !

Un été dans les Hamptons peut paraître peu original sur le papier : une fille se fait passer pour sa sœur jumelle à cause d’une histoire amoureuse. En fait, le résumé ne rend pas justice à l’histoire, car la relation entre les deux sœurs est très complexe. Et le passé marital entre Fliss et Seth est également un élément qui apporte beaucoup de profondeur à cette histoire. Loin des clichés, Sarah Morgan nous raconte l’histoire de deux personnes qui réapprennent à se connaître. Mais pour pouvoir se redécouvrir mutuellement, encore faut-il faire la paix avec soi-même. Et le chemin de découverte intime de Fliss est vraiment bouleversant.

D’habitude dans les romans féminins, on a les personnages forts et les personnages de filles vulnérables. Ici, la femme forte est également la fille vulnérable. Les deux facettes sont indissociables, et non seulement ça rend le roman très intéressant, mais ça donne plus d’authenticité au personnage de Fliss.

Au début du roman, je n’aimais pas beaucoup Fliss. Elle me donnait envie de lui filer une paire de claques tellement elle pouvait sembler agaçante. Mais en apprenant à la connaître, on ne peur que ressentir un élan de compassion devant son parcours de vie bouleversant. Sa sensibilité, son instinct de protection, la loyauté indéfectible dont elle fait preuve à l’égard de sa sœur et son courage sont des éléments qui forcent l’admiration. Avec Fliss, Sarah Morgan écrit ce qui est, selon moi, son personnage féminin le plus complexe à ce jour.

Un été dans les Hamptons, roman de Sarah MorganA côté de ces éléments « sérieux », on s’amuse aussi beaucoup dans ce livre. Il y a beaucoup d’humour à cause des situations cocasses dans lesquelles Fliss se met en se faisant passer pour sa sœur. Sa relation avec Seth est hyper chaotique. Sa relation avec sa grand-mère est très émouvante. Et cerise sur le gâteau, on retrouve un personnage issu de la trilogie Coup de foudre à Manhattan : la formidable et ultra gaffeuse Matilda ! Inutile de dire que j’étais surprise et ravie de la retrouver car elle me fait mourir de rires à chaque fois. Et comme dans cet opus elle est enceinte, inutile de préciser qu’on a encore droit à pas mal de péripéties !

Un été dans les Hamptons est une très bonne comédie romantique. Elle est parfaite pour faire le plein d’évasion parce que côté dépaysement, les plages de sable fin des Hamptons me font vraiment rêver ! Mais au-delà de ça, Sarah Morgan livre aussi une histoire intéressante, avec de l’intensité et de l’humour, portée par un personnage féminin qui vaut le détour. Un personnage inspirant qui démontre que la littérature de divertissement peut elle aussi offrir une source d’inspiration à chacun.

2 réflexions sur “Un été dans les Hamptons, comédie romantique de Sarah Morgan

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s