Clair de Lune à Manhattan, roman de Sarah Morgan

Citation Clair de Lune à Manhattan

Clair de Lune à Manhattan est le meilleur roman de la trilogie New-Yorkaise de Sarah Morgan. La trilogie se concentre sur une fratrie de trois personnes : Daniel le frère aîné, puis Fliss (Felicity) et Harriet, les deux jumelles. Chaque tome met en avant l’un des personnages. Clair de Lune à Manhattan, le dernier tome, raconte l’histoire très touchante de Harriet, une introvertie qui a longtemps été couvée par son frère et sa sœur. Son parcours chaotique est aussi très inspirant car Harriet n’est pas une pauvre petite choses sans défense, même si elle est la première à reconnaître qu’elle ne sent pas très armée pour faire face aux vicissitudes de la vie.

« J’ai passé mon temps à vouloir que la vie devienne facile. Mais n’arrivera jamais. Si j’obéis à mes penchants naturels, je reste chez moi dans un fauteuil et je regarde des épisodes de Gilmore Girls en boucle. Me laisser aller à mes tendances de base, ça veut dire sortir promener mes chiens puis vite rentrer le soir chez moi et me cloîtrer. Ma vie sociale s’est résumée à Fliss depuis l’enfance. Tous mes amis sont liés à ma famille. J’adore Molly, mais maintenant elle vit avec Daniel. Mon amie Matilda vient d’avoir un bébé et ne vient presque plus à New-York. Si je veux vivre une vie digne de ce nom, il faudrait que je sorte de chez moi, que je bouge, que j’élargisse mon cercle. Mais le monde n’est pas fait pour les timides. »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s