Son Espionne Royale et la partie de chasse, roman policier de Rhys Bowen

Son Espionne Royale et la partie de chasse, roman policier de Rhys Bowen

Rhys Bowen nous invite à plonger à nouveau dans un roman policier au charme vintage avec Son Espionne Royale et la partie de chasse. Il s’agit de la troisième enquête de Georgie, le personnage principal de cette série. Le roman est paru il y a déjà quelques mois chez Robert Laffont, dans la jolie collection La Bête Noire, dévolue aux romans policiers. Dans cette nouvelle enquête, on retrouve avec délectation le charme des années 1930. Mais ne vous fiez pas aux apparences car le danger rôde. Et la nouvelle mission de Georgie consiste à protéger la famille royale, rien que ça !

Les beaux jours sont arrivés à Londres, mais Georgie n’a pas le cœur à en profiter. La jeune aristocrate est toujours sans le sou, et sa dernière idée pour trouver un emploi s’est avérée être une catastrophe. Toutes ses connaissances sont parties en vacances en Ecosse pour chasser. Les choses deviennent pire quand Scotland Yard la contacte en lui demandant de rentrer en Ecosse, dans le château de sa famille. La police a en effet une mission à lui confier. Les héritiers du trône d’Angleterre, qui sont aussi ses cousins, ont tous été victimes récemment d’accidents sans gravité. Scotland Yard craint un complot, et pour éviter toute tentative d’assassinat, la police charge Georgie de garder un œil sur ses cousins et de rapporter tout élément étrange. Georgie doit donc prendre son courage à deux mains et rentrer au bercail, dans une maison où sa belle-sœur acariâtre l’accueille les bras ouverts. La famille doit en effet accueillir une horde d’américains, parmi lesquels Wallis Simpson, une femme dont le cousin de Georgie, le prince de Galles, est très épris. Mais les américains ne sont pas les seuls visiteurs indésirables. Le prince de Roumanie, que la reine Mary voudrait voir épouser Georgie, fait aussi partie des convives !

L’une des particularités des romans de Rhys Bowen, c’est qu’ils se suivent tous. Quelques mois seulement se sont écoulés entre le premier tome des enquêtes de Son Espionne Royale et ce troisième opus. Et c’est très bien fait, car dès les premières pages, on retrouve très bien ses marques dans la lecture, et on se sent tout de suite à l’aise.

Depuis le début de la série, l’un des fils conducteurs de la série est le statut très paradoxal de Georgie. C’est une aristocrate, et un membre de la famille royale qui plus est, mais elle est née dans une famille fauchée. La jeune fille, heureusement très dégourdie, doit donc toujours trouver un moyen de gagner sa vie. Elle est aussi à la merci de son illustre famille, et la reine Mary a toujours plus ou moins une mission ou un service à demander à Georgie. Dans ce nouveau tome, la reine est remplacée par Scotland Yard. Et à eux aussi, il est difficile de dire non.

Voilà donc Georgie lancée dans une drôle d’enquête qui la ramène chez elle. Un lieu dont on avait entendu parler, mais qu’on connaissait très mal. On retrouve deux personnages hauts en couleurs : Binky, le frère de Georgie, et Fig, sa belle-soeur grippe-sou. Si Binky est peu présent à cause d’un accident, Fig prend ici une grande importance, et le duo de choc formé par les deux jeunes femmes aux caractères si éloignés est à mourir de rires. L’alchimie fait des merveilles, et le vieux château familial est un terrain de jeu formidable pour cette nouvelle enquête policière menée tambour battant.

Son Espionne Royale et la partie de chasse, roman policier de Rhys BowenOn a droit aux classiques du genre, avec de l’humour, du suspens, beaucoup de rebondissements. Et surtout, la galerie de personnages secondaires fait de ce roman un excellent divertissement. Du jeune héritier italien beau gosse au vieux majordome écossais en passant par l’aviatrice chevronnée, sans oublier les membres de la famille royale (la reine Elizabeth, encore petite princesse, fait même une apparition !)… Rhys Bowen se donne beaucoup de mal pour nous faire vivre la pure expérience d’un cozy mystery réussi. Il y a même une histoire de fantôme familial !

Son Espionne royale et la partie de chasse offre une solide intrigue, très bien menée, avec du rythme, de l’humour et des personnages chaleureux qui rendent le livre vraiment très agréable. Je suis encore plus séduite par cette série qui me fait passer à chaque fois un très bon moment de lecture. C’est léger et divertissant, et si vous aimez ce genre de romans policiers, alors Son Espionne Royale est une série qui devrait énormément vous plaire.

2 réflexions sur “Son Espionne Royale et la partie de chasse, roman policier de Rhys Bowen

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s