La Fille de Vercingétorix : il est comment le dernier Astérix ?

Je vous en parle avec énormément de retard, mais un nouvel album des aventures d’Astérix est paru en librairie fin 2019. Il s’intitule La Fille de Vercingétorix et est signé par Jean-Yves Ferri (pour les textes) et Didier Conrad (pour les dessins). Les premiers albums originaux d’Astérix (imaginés par d’autres auteurs et dessinateurs que Goscinny et Uderzo) m’avaient plutôt laissé de marbre. Mais quand ma mère, une fidèle lectrice à qui je dois ma passion pour la lecture, m’a dit que celui-ci était génial, forcément j’ai décidé de tenter ma chance. Et j’ai eu raison !

La vie suit son cours paisible dans le village d’Astérix, jusqu’au jour où de mystérieux cavaliers arvernes débarquent au village. Les deux fiers guerriers, anciens compagnons d’armes de Vercingétorix en personne, viennent rendre visite à Abraracourcix. Et ils ont un immense service à lui demander : accueillir et protéger la fille de l’illustre chef gaulois, désormais recherchée par l’armée romaine. Mais la jeune Adrénaline est une adolescente à qui l’héritage paternel pèse beaucoup. Elle rêve de partir loin, de vivre sa vie, de découvrir le monde… et le petit village gaulois semble vite trop étriqué pour elle. Entre une ado fugueuse, des romains sur le qui-vive, un espion qui rôde et des pirates toujours dans les parages, Astérix et Obélix vont découvrir que la crise d’adolescence est sans aucun doute le pire des dangers !

J’ai adoré cette nouvelle aventure d’Astérix ! La Fille de Vercingétorix prend volontairement ses distances avec les histoires habituelles en abordant un thème peu évoqué dans les histoires d’Astérix : le mythe de Vercingétorix. Jean-Yves Ferri et Didier Conrad ont dont eu l’idée d’exploiter cette zone d’ombre pour imaginer l’histoire d’une fille cachée, et forcément le célèbre petit village qui résiste à l’envahisseur est tout désigné pour jouer un rôle central dans cette intrigue.

A travers le personnage d’Adrénaline, les auteurs en profitent aussi pour s’intéresser à la jeunesse du village. On découvre les enfants du poissonnier et du forgeron, une nouvelle génération de héros en devenir… sauf que pour l’instant, ces ados se posent encore pas mal de questions sur leur avenir. Une crise existentielle très drôle qui offre un point de vue décalé sur les aventures d’Astérix. On pensait tout savoir du village et de ses personnages, mais voilà qu’on nous offre la possibilité d’explorer une nouvelle facette de la vie du village. C’est une bonne idée et ça fonctionne parfaitement parce que l’histoire est bien menée et qu’elle ménage beaucoup d’humour, ce qui est quand même la marque de fabrique des histoires d’Astérix.

Si vous aimez les histoires d’Astérix, alors je vous conseille vivement de lire ce nouvel album. Il est tout simplement excellent, et ne dépareille pas avec les anciens albums. Les créateurs d’Astérix n’auraient sans doute pas renié cette nouvelle histoire qui donne un sacré coup de jeune à une histoire dont je pensais pourtant avoir fait le tour !

Publié dans: B.D

Une réflexion sur “La Fille de Vercingétorix : il est comment le dernier Astérix ?

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s