Citation Tessa Dare – Mariage à l’écossaise

Mariage à l’écossaise est un roman qui a une particularité : il commence par une lettre rédigée par l’héroïne. Une lettre d’autant plus déstabilisante qu’elle s’adresse… à un homme imaginaire ! C’est l’un des meilleurs débuts de roman qui soit, parce qu’on est tout de suite confronté à une situation à la fois touchante et absurde. Je vous laisse juger avec la reproduction de la lettre. Et j’espère que ça vous donnera vraiment envie de découvrir ce joli livre de Tessa Dare.

« Cher capitaine Logan MacKenzie,
Une seule chose me console d’écrire cette lettre absurde ; c’est que, cher fruit de mon imagination, vous n’existez pas pour la lire.
Mais je vais un peu trop vite en besogne. Tout d’abord, les présentations.
Je suis Madeline Eloise Gracechurch. La pire godiche que compte l’Angleterre. Vous serez sidéré de l’apprendre, je le crains, mais vous êtes tombé éperdument amoureux de moi en ce jour où nous ne nous sommes pas rencontrés à Brighton. Et nous voici fiancés. »

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s