Et si on passait l’été avec Homère ?

Passer l’été avec Homère ? L’idée semble saugrenue. Pourtant, c’est exactement le programme que nous propose Sylvain Tesson pour l’édition 2019 de la collection Un été avec. C’est une tradition maintenant : chaque année, les éditions des Equateurs invitent une personnalité à évoquer l’œuvre littéraire d’un auteur. Chaque livre est unique et ludique. C’est une clé d’entrée originale, par thèmes, pour mieux saisir les auteurs qui, sinon, semblent souvent trop intimidants. Peut-être que la guerre de Troie ne vous tente pas, mais en y réfléchissant bien, ça peut être une bonne destination pour les vacances. La Grèce, le bleu de la mer, des héros musclés, des histoires d’amour tragiques, des aventures grandioses… Allez, on y va !

« L’Iliade est le récit de la guerre de Troie. L’Odyssée raconte le retour d’Ulysse en son royaume d’Ithaque. L’un décrit la guerre, l’autre la restauration de l’ordre. Tous deux dessinent les contours de la condition humaine. À Troie, c’est la ruée des masses enragées, manipulées par les dieux. Dans l’Odyssée on découvre Ulysse, circulant entre les îles, et découvrant soudain la possibilité d’échapper à la prédestination. Entre les deux poèmes se joue ainsi une très violente oscillation : malédiction de la guerre ici, possibilité d’une île là-bas, temps des héros de côté là, aventure intérieure de ce côté ci.

Ces textes ont cristallisé des mythes qui se répandaient par le truchement des aèdes dans les populations des royaumes mycéniens et de la Grèce archaïque il y a 2500 ans. Ils nous semblent étranges, parfois monstrueux. Ils sont peuplés de créatures hideuses, de magiciennes belles comme la mort, d’armées en déroute, d’amis intransigeants, d’épouses sacrificielles et de guerriers furieux. Les tempêtes se lèvent, les murailles s’écroulent, les dieux font l’amour, les reines sanglotent, les soldats sèchent leurs larmes sur des tuniques en sang, les hommes s’étripent et une scène tendre interrompt le massacre pour nous rappeler que les caresses arrêtent la vengeance.

Préparons nous : nous passerons des fleuves et des champs de bataille, nous serons jetés dans la mêlée, conviés à l’assemblée des dieux, nous essuierons des tempêtes et des averses de lumière, nous serons nimbés de brumes, pénétrerons dans des alcôves, visiterons des îles, prendrons pied sur des récifs. Parfois, des hommes mordront la poussière, à mort. D’autres seront sauvés. Toujours les dieux veilleront. Et toujours le soleil ruissellera et révèlera la beauté mêlée à la tragédie. Des hommes se démèneront pour mener leurs entreprises mais derrière chacun d’eux, un dieu veillera et jouera son jeu. L’Homme sera-t-il libre de ses choix ou devra-t-il obéir à son destin ? »

Sylvain Tesson, l’écrivain-voyageur, est un très bon choix pour nous servir de guide dans l’œuvre de Homère. Personnellement, mes lectures de l’Iliade et de l’Odyssée remontent à ma scolarité. Et malheureusement, ça commence à faire quelques années !

L’année dernière, j’avais passé Un été avec Victor Hugo, et c’est Guillaume Gallienne qui officiait en temps que guide littéraire. J’avais eu un gros coup de cœur pour le livre, et ça m’avait donné envie de lire d’autres tomes de la collection. Je tiens donc la promesse que je me suis faite à moi-même en lisant cette année le livre consacré à Homère. Il est déjà posté tout en haut de ma pile de livres à lire pour les vacances.

Et vous, ça vous tente de passer vos vacances avec Homère ?

Publicités

3 réflexions sur “Et si on passait l’été avec Homère ?

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s