Et que les barrières sautent, autobiographie de Michael Caine

J’adore l’acteur britannique Michael Caine. Je l’ai adoré dans de nombreux films (même si il continue de me faire peur dans La Loi du milieu !), et sa filmographie regorge de bons films… ainsi que de petites pépites comme son interprétation très décalée de Sherlock Holmes le prouve ! Quand les éditions BarkerStreet m’ont envoyé son livre autobiographique, Et que les barrières sautent, j’ai littéralement sauté de joie. La fan de cinéma que je suis ne peut pas s’empêcher d’être curieuse, de savoir tout ce qui se passe dans les coulisses. Et puisque Michael Caine a traversé quelques décennies de cinéma, il ne manque pas d’anecdotes savoureuses à raconter sur son métier. Malgré l’énorme de piles de livres qui m’attendait sur ma table de chevet, j’ai entamé la lecture de ce livre… et je l’ai adoré !

Dire que rien ne prédestinait Michael Caine à devenir acteur est un véritable euphémisme. Lui-même en convient : il s’est passé beaucoup de choses dans sa vie avant le début de sa carrière sur les planches, et son succès ne s’est pas fait tout seul. Au fil des décennies et d’un travail acharné, il est parvenu à s’imposer, à travailler avec les meilleurs, et finalement à construire la carrière qu’on lui connait aujourd’hui.

Et que les barrières sautent n’est pas à proprement parler une autobiographie. Michael Caine ne nous raconte pas sa vie privée dans les moindres détails. Il en évoque certains pour qu’on comprenne bien dans quelles circonstances il est devenu acteur, et les difficultés rencontrées sur son parcours à cause de son milieu d’origine. Mais la partie vie privée est surtout là pour éclairer la carrière professionnelle, et à la rigueur je préfère ça. Les célébrités ont rarement une vie aussi palpitante qu’on le croit, et ce qui m’intéresse dans ce livre, c’est justement la carrière de l’acteur.

Ce livre se construit à la manière d’une conversation que Michael Caine aurait avec nous. Il y délivre de nombreux éléments, anecdotes et conseils issus de sa propre expérience. Au fil de ses mémoires, on croise d’autres figures du cinéma : Roger Moore, Sean Connery, Marilyn Monroe, John Huston, Cary Grant pour les stars de l’ancienne génération, mais aussi Sandra Bullock, Chris Nolan ou encore Benedict Cumberbatch pour la jeune génération, que Michael Caine observe avec intérêt et passion.

L’ensemble de ces mémoires qui n’ont sont pas vraiment est porté par un style typiquement britannique. C’est un livre extrêmement plaisant à lire parce qu’il est écrit sur le ton de la conversation, avec élégance, humour et générosité. On ressent une grande connivence avec Michael Caine, comme s’il s’agissait d’une confidence privilégiée. Une impression encore renforcée par le fait qu’il nous dévoile avec beaucoup de précision les coulisses de sa carrière. Il y un aspect drôle à découvrir de nombreuses anecdotes de tournage. Mais c’est aussi très intéressant d’avoir des informations plus techniques sur la manière dont se déroulent les prises de vue, et en quoi consiste réellement le travail d’un acteur au cinéma.

En résumé, ce livre est une plongée passionnante au cœur d’une carrière d’exception. Très peu d’acteurs ont eu la chance de connaître une carrière à la fois aussi longue et aussi dense que celle de Michael Caine. Chance ? Non pas vraiment. Le principal intéressé insiste lui-même sur les vertus du travail, mais aussi sur celle de l’amusement et du plaisir à faire ce travail. Et que les barrières sautent est à l’image de Michael Caine : un texte élégant, enjoué et jamais ennuyeux.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s