Après toi, roman de Jojo Moyes

Quand j’avais vu le film Avant toi, je n’avais pas accroché car les personnages étaient vraiment trop « cliché ». Résultat des courses, le film avait été une telle déception que j’avais (encore) remis la lecture du livre à plus tard. Finalement, lorsque j’ai enfin pris le temps de lire le roman de Jojo Moyes, non seulement j’ai eu un énorme coup de cœur, mais en plus j’ai vraiment compris pourquoi tout le monde avait adoré ce livre ! Evidemment, aborder la question de la fin de vie, du handicap et de l’euthanasie, ce n’est pas franchement léger. Mais les sujets faciles font rarement les grands livres. Et les lecteurs du monde entier ont été sensibles à cette difficulté de traiter avec justesse, tendresse et pertinence un problème aussi dur. Du coup, lorsque la suite du livre, Après toi, est parue en France, rebelotte : j’ai à nouveau été confrontée au cruel dilemme « Lire ou ne pas lire ? ». Spoiler : oui, je l’ai lu !

Deux ans après la mort de Will, Louisa n’arrive toujours pas à se remettre de cette rencontre décisive et merveilleuse dans sa vie. Cet homme, dont elle était tombée éperdument amoureuse, lui avait fait découvrir un autre monde. Malgré son corps brisé, il avait été son professeur pour lui apprendre à savourer chaque instant de sa vie, et la convaincre de réaliser son potentiel. Mais Lou n’a toujours pas fait son deuil. Pire : elle semble végéter dans une vie sans issue, entre une famille inquiète, un travail inintéressant et une solitude étouffante. Tout change à la faveur d’un accident… et d’une rencontre. Lily est une adolescente à problèmes qui vient de découvrir que son véritable père était un certain Will Traynor. Elle part à sa recherche mais ne trouve qu’un souvenir dont Lou est la gardienne. Mais Lou peut-elle aider Lily alors qu’elle arrive à peine à garder la tête hors de l’eau ? A moins qu’ensemble, elles ne soient capables, finalement, de guérir leurs blessures respectives.

Le résumé est assez long, mais c’est parce qu’une fois encore, le roman de Jojo Moyes est assez dense. Après toi aurait pu être la simple suite commerciale d’un livre à succès. Mais c’est en fait un roman à part, avec son identité propre et sa propre histoire. Evidemment, si vous n’avez pas lu le premier livre, vous risquez de passer à côté de certaines choses. Mais je dirais que si vous ne l’avez pas lu, vous comprendrez quand même facilement de quoi tout ça parle.

Avec Après toi, Jojo Moyes aborde la question terrible du deuil, de l’absence de l’être aimé. Elle parle aussi et surtout du décalage qui se creuse entre une personne en deuil et le reste du monde. Comment porter son chagrin dans la vie de tous les jours ? Après tout, il faut bien continuer à vivre. Lou est à un point de sa vie où elle ne sais plus comment faire. Sa famille la force à participer à un groupe de parole pour les personnes en deuil. Un petit groupe bigarré de personnages plus ou moins intéressants, dont les conversations évoquent avec justesse la difficulté de trouver sa place dans un monde plein de vie quand on est soi-même hanté par la mort d’une personne aimée.

Le livre parle de résilience, de l’importance d’aimer à nouveau, mais aussi du fait qu’il faut savoir prendre des risques. Car la répétition d’un quotidien bien rodé n’est pas toujours un signe de bonheur. En cela, la rencontre entre Lou et Lily, particulièrement romanesque, oriente le livre vers un message très optimiste. Oui, on peut se remettre du deuil. Oui, on peut vivre à nouveau, et ensemble on est toujours plus fort qu’en restant seul avec sa peine.

Malgré les nombreuses qualités de ce roman (à commencer par son point de vue très pertinent sur le chemin du deuil), je dois dire que je n’ai pas retrouvé la magie du précédent livre. Avant toi était un petit miracle. Très subtil, basé sur une histoire terriblement efficace (jusqu’à la fin, j’ai espéré que Will ne mettrait pas son projet à exécution ; puis j’ai accepté sa mort en faisant l’effort de comprendre son point de vue). Mais surtout, les personnages étaient beaucoup plus complexes que dans cette suite. Le personnage de Louisa est toujours très intéressant, mais à certains moments j’ai eu envie de la secouer pour qu’elle se reprenne en mains. Et les personnages secondaires sont, pour la plupart, des ombres qui traversent le récit sans laisser forte impression au lecteur.

J’ai aimé ce livre, mais j’espérais l’aimer plus que ça. Peut-être que j’avais de trop grandes attentes. Peut-être aussi que le miracle d’une première lecture ne peut pas être retrouvé, même avec la suite d’une histoire qu’on a aimé profondément. Je vous laisse avec cette vaste question existentielle. Si vous avez vraiment aimé Avant toi, je vous conseille quand même de lire Après toi. Les deux livres forment un dyptique intéressant. Et même si le coup de cœur n’est pas là, je suis contente d’être allée au bout de chemin avec Louisa.

 

Publicités

2 réflexions sur “Après toi, roman de Jojo Moyes

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s