Les 5 classiques qui vous feront croire à l’amour

Fans de romance, voici LE classement qui va vous permettre de faire le plein de belles histoires romantiques ! Je sais ce que vous pensez : encore une liste pour parler d’Orgueil et Préjugés. Eh bien non ! Aujourd’hui, je vous propose de découvrir cinq romans qui sont des classiques de la littérature, et qui se trouvent aussi contenir de très belles histoires d’amour. Mon idée est de vous embarquer un peu plus loin que les listes habituelles. Parce que Jane Austen, ça va bien cinq minutes, mais il n’y a pas qu’elle dans la vie. Vous serez peut-être surpris de le découvrir, mais les classiques recèlent leur part de belles romances, et ça peut être un bon argument pour -enfin- les découvrir !

  • Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

Normalement, ce titre doit vous dire quelque chose ! Autant en emporte le vent a été immortalisé au cinéma, et le succès du film (le premier tourné en couleurs) a été l’occasion de faire découvrir ce roman hors des frontières américaines. Personnellement, je dois avouer que je n’ai pas du tout aimé ce livre. La faute à cette brave Scarlett qui, décidément, ne risque pas d’apparaître dans le top 10 des personnages de fiction les plus sympathiques ou les plus chaleureux. Il reste quand même que l’histoire d’amour vaut le détour. Et surtout, Margaret Mitchell nous fait découvrir le sud des Etats-Unis, qu’elle connait si bien. Le souffle de l’aventure est là, c’est dépaysant et, il faut bien l’admettre, il se passe toujours quelque chose dans ce livre.

  • La Dame du manoir de Wildfell Hall, d’Anne Brontë

C’était couru d’avance que je mettrais au moins l’une des sœurs Brontë dans ce classement ! Et je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous un roman qui se trouve être un de mes chouchous. Non seulement c’est un de mes livres préférés, mais c’est aussi l’un de ceux qui est le moins connu en France. Déjà, il faut dire qu’Anne n’est pas la plus célèbre des sœurs Brontë. Et c’est bien dommage car, à bien des égards, elle ne manque pas d’intérêt. La Dame du manoir de Wildfell Hall est un roman à classer sans le moindre doute sur l’étagère des livres féministes. On y parle d’une femme battue, de résilience, de courage mais aussi d’amour. Ce livre repose sur une narration d’une rare subtilité, qui jongle brillamment avec le récit, des extraits de journal intime et des lettres. On pénètre au cœur de la vie de souffrance de cette femme, et on ne peut pas rester insensible au récit. Ce roman frappe moins l’imaginaire que Les Hauts de Hurlevent ou Jane Eyre, mais d’une certaine façon, il est beaucoup plus moderne et aussi plus facile d’accès. Si vous ne l’avez jamais lu, préparez-vous à découvrir un excellent livre avec une histoire particulièrement prenante.

  • Gatsby le magnifique, de Francis Scott Fitzgerald

Bon, je ne vais peut-être pas revenir en détails sur l’histoire de Gatsby le magnifique. Normalement, tout le monde est déjà un peu familier avec cette histoire. C’est un peu comme Frankenstein ou Notre-Dame de Paris : même les gens qui n’ont pas lu le bouquin connaissent l’histoire. Ou en tout cas, ils pensent la connaître. On l’oublie un peu vite, mais ce livre est avant tout une histoire d’amour. Même si elle est triste, que le personnage principal est un peu pathétique, et que l’objet de son cœur n’est pas le personnage le plus agréable de l’histoire de la littérature (elle fait front commun avec cette brave Scarlett !). Malgré ces points noirs, ce livre est porté par deux choses : déjà l’atmosphère unique, à la fois glamour et oppressante, de l’histoire ; et surtout l’écriture subtile et sublime de Fitzgerald.

  • Guerre et Paix, de Léon Tolstoï

On a tendance à l’oublier, mais Guerre et Paix n’est pas qu’une fresque historique, une saga familiale et l’un des monuments les plus intimidants de la littérature mondiale. (Ce qui est déjà pas mal !) C’est aussi et surtout un formidable roman d’amour. D’autant plus formidable qu’on y trouve un grand nombre d’histoires d’amour. Je ne suis pas certaine d’arriver à toutes les compter. Chaque lecteur a sa préférée. Personnellement, j’ai une tendresse particulière pour l’histoire de la princesse Marie et du jeune Rostov. Contrairement aux apparences, ce livre n’a rien d’inaccessible. Certes, il est long. Certes, les scènes de batailles sont longues. Et c’est vrai que les français n’y sont pas montrés sous leur meilleur jour. Mais pour le reste, n’importe quel fan de Jane Austen trouvera facilement son compte dans ce livre. Tolstoï a une vrai tendresse pour ses personnages. Il sait faire montre d’humour et de chaleur humaine. Il dépeint les travers de ses semblables comme un fidèle observateur de son temps. Et il sait aussi manier le suspens : avec qui Natacha finira-t-elle par se marier, la pauvre ?! Vous le saurez en lisant le livre !

  • Nord et Sud, d’Elizabeth Gaskell

Celui-ci, c’est un roman qui est assez peu connu en France, je crois. Dans les années 1980, la télévision américaine avait produit une mini-série adaptée du roman d’Elizabeth Gaskell. Mais je n’ai pas l’impression que le succès de cette série ait été suffisant pour faire de la publicité au livre en France. Beaucoup de gens ignorent même qu’il s’agit d’une adaptation. Alors évidemment, le cœur de cette saga, c’est l’histoire de la guerre de Sécession. Mais c’est aussi une fresque romanesque dans laquelle les personnages se jettent à corps perdu en tentant de trouver le bonheur. Si vous aimez les romances historiques, autant lire celle-ci : c’est l’une des meilleures jamais écrites.

Alors, en avez-vous déjà lu certains ? Lesquels vous font envie ?

Publicités

9 réflexions sur “Les 5 classiques qui vous feront croire à l’amour

  1. Hamilcar B. dit :

    Y a une histoire d’amour, dans Autant en emporte le vent ? Je veux dire, pour de vrai ? J’ai seulement vu le film, mais…. Il est horrible. Sur tous les points xD Et j’ai pas vu d’histoire d’amour… (La faute à Scarlett aussi, ha ha :’) )

    J'aime

      • Hamilcar B. dit :

        Aha, c’est peu de le dire ! xD
        Mais vraiment, j’ai vu l’obsession, la jalousie, la manipulation, l’arrogance, l’opportunisme, le mensonge (sans parler de l’ode à l’esclavagisme en toile de fond)…. mais l’amour, je cherche encore 🙂 Sauf si on parle de Mélanie. C’est bien la seule qu’on a envie de sauver dans cette histoire x’)

        Aimé par 1 personne

  2. Petite Plume dit :

    J’ai aussi eu du mal avec Scarlett, mais j’ai beaucoup aimé Autant en emporte le vent ! Par contre, je ne dirai pas que c’est le genre de roman qui fait croire en l’amour, j’ai trouvé cette histoire tellement tragique !!!
    Nord et Sud et La dame de Wildfell Hall me tentent bien !

    J'aime

    • Alivreouvert dit :

      Un peu comme Roméo et Juliette ! Je ne sais pas pourquoi on cite toujours les histoires d’amour tragiques en exemple ?! Mais malgré ça, ce livre reste une très belle fresque sur la passion destructrice. En tout cas, je suis ravie de constater que je ne suis pas la seule à avoir un problème avec cette chère Scarlett !

      Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s