L'exquise clarté d'un rayon de lune

L’Exquise Clarté d’un rayon de lune, roman de Sarah Morgan

Je continue mon marathon thématique consacré aux romans de Sarah Morgan. Après avoir dévoré le premier tome de la trilogie Snow Crystal, La Danse hésitante des flocons de neige, j’ai eu envie, en toute logique, de lire la suite. Je me suis donc précipitée en librairie pour acheter le deuxième tome qui s’intitule L’Exquise Clarté d’un rayon de lune. Oui je sais : le titre est toujours aussi nul ! Mais que voulez-vous ? Un mauvais titre n’est pas une raison suffisante pour se détourner d’un bon livre, non ? D’autant que l’auteure n’y est pour rien. J’ai vérifié, et dans la version originale, le titre est tout à fait normal.

Six mois ont passé depuis que Kayla Green est arrivée à Snow Crystal, la station de ski familiale tenue par la famille O’Neil, pour prêter main forte à Jackson, le fils aîné de la famille. Ensemble, ils s’évertuent à remettre l’entreprise sur les rails. Mais un coup du sort va mettre à mal l’harmonie familiale retrouvée. Walter, le grand-père, fait une crise cardiaque, et le danger est assez grave pour que toute la famille se rassemble autour de lui. Même Sean, le chirurgien exilé à Boston, qui n’a pas remis les pieds à la station depuis la mort de son père. Mais comment prendre soin de son grand-père alors qu’ils se sont violemment disputés lors de leur dernière rencontre. Y a-t-il un secret dans ce froid entre le grand-père et le petit-fils. Elise, la chef française du restaurant de la station, en est certaine : Sean a besoin d’un coup de pouce pour faire la paix avec sa famille. Mais comment garder la tête froide et être une bonne amie, alors qu’elle est en train de tomber amoureuse de lui ?

Dans le premier tome de la trilogie Snow Crystal, on baignait en plein cœur d’une ambiance de Noël festive, poétique, romantique et pleine de neige immaculée. Place aux beaux jours d’été avec cette suite. L’Exquise Clarté d’un rayon de lune (bon sang, que ce titre est long et ridicule !) se déroule environ six mois après la fin du premier tome. On reprend donc quasiment l’histoire là où on l’avait laissé. Sauf que les deux personnages principaux ne sont plus Kayla et Jackson, mais Sean et Elise. Pour le reste, on retrouve la famille O’Neil au grand complet et on se sent immédiatement chez soi.

Sean était un personnage quasiment absent dans le premier tome. On ne le voyait qu’à deux occasions, et c’était trop peu pour se faire une idée du personnage. En revanche, grâce au témoignage d’Elise, on savait que les deux avaient connu une nuit torride l’été dernier… qui n’avais débouché sur aucune relation. Du coup, ma curiosité de lectrice était piquée au vif, mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

L’effet de surprise est au cœur de ce nouveau roman, plus grave que le précédent, même s’il a aussi sa part d’humour et, bien sûr, de romance. Ce second tome traite de plusieurs sujets assez difficiles, à commencer par celui de la famille. Si Jackson, dans le premier roman, se plaignait d’avoir une famille envahissante et un peu trop affectueuse, Sean, lui, nous fait voir une autre facette de la famille. Il met à jour les contraintes, les attentes des parents et grands-parents, le côté étouffant des non-dits, le fossé qui s’installe entre les générations et les problèmes de communication qui débouchent sur des crises. C’est un aspect de l’histoire qui est traité avec finesse, et qui apporte de la profondeur à cette saga familiale. J’ai beaucoup aimé que Sarah Morgan se donne la peine de nourrir son roman avec autre chose qu’une romance prévisible. Parce que du coup, non seulement la lecture de ce livre est divertissante, mais elle donne aussi matière à réfléchir.

L'exquise clarté d'un rayon de luneLe passé d’Elise, qui est un vrai mystère depuis le début, sert aussi de fil rouge à cette intrigue. Là aussi, on découvre une profondeur imprévue. Le personnage d’Elise, la jeune femme française très libérée et en apparence très légère, dévoile peu à peu sa consistance. Je ne l’appréciais pas tant que ça au début du roman, et j’ai fini par tomber sous le charme !

Evidemment, on retrouve les ingrédients d’une histoire romantique, et la fin n’est pas spécialement une surprise puisqu’on s’attend à ce que notre gentil petit couple franchisse les obstacles pour finalement être heureux ensemble. Mais l’intérêt de ce roman est ailleurs. L’Exquise Clarté d’un rayon de lune offre un regard tendre mais lucide sur la famille. Avec ce second tome, Sarah Morgan s’émancipe du genre de la romance pour flirter avec la saga familiale. Et elle le fait avec talent. On en redemande, et ça tombe bien : il reste un troisième et dernier tome à lire !

Une réflexion sur “L’Exquise Clarté d’un rayon de lune, roman de Sarah Morgan

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s