Est-ce raisonnable de tomber amoureuse d’un personnage de fiction ?

En cette période de pré-Saint Valentin, la question mérite d’être posée. Est-ce vraiment raisonnable de tomber amoureuse d’un personnage de fiction ? Pas forcément, me direz-vous. Et pourtant… Les personnages de fiction peuvent nous offrir une vie émotionnelle riche et pleine de rebondissements, sans compter des heures de plaisir/lecture à la clé. Alors, d’accord, ils n’existent pas « pour de vrai », mais sincèrement, c’est leur seul défaut !

A la question « Est-ce que tu vois quelqu’un ? », ma réponse est toute prête : oui, chaque fois que je ferme les yeux et que je me concentre assez longtemps ! Des années de lecture m’ont plongé dans assez d’histoires d’amour pour savoir que, moi aussi, j’ai le droit de fantasmer sur monsieur Darcy et ses semblables. La preuve avec cette petite liste !

  • blonds, bruns, intellos, sportifs, vampires, chasseurs de trésor, bossus, pirates… franchement, il y a plus de choix que sur Tinder
  • on peut le voir quand on veut : il suffit d’ouvrir le livre
  • il vous offrira des moments vraiment uniques : aventure sous les tropiques, croisière autour du monde, romance en pleine Guerre de Sécession, chasse au trésor…
  • il vous garantit des péripéties passionnantes… juste avant le happy end
  • envie d’une nuit torride ? il suffit d’opter pour un livre un peu sexy (genre Harlequin ou assimilé)
  • dans la littérature, la différence d’âge n’est pas un problème : monsieur Rochester, de Jane Eyre, a seulement quelques siècles virtuels de plus que moi, donc on a toutes nos chances de finir heureux (enfin, à part sa bigamie…)
  • certes, un personnage de fiction ne nous offrira pas des fleurs ; mais honnêtement, qui nous a offert des fleurs en vrai pour la dernière fois ?

Alors, qui d’autre que moi est déjà tombée amoureuse d’un personnage de fiction ?

16 réflexions sur “Est-ce raisonnable de tomber amoureuse d’un personnage de fiction ?

  1. Mpi dit :

    J’aime beaucoup ce sujet. C’est même assez osé de parler de cela. Pour ma part, je crois que la dernière fois que je suis «tombée en amour» avec un personnage de roman c’était Marius le vampire d’Anne Rice. Par la suite, j’ai baptisé mon matou comme ça. Il est vrai que cette autrice a une panoplie de sexy men dans ses histoires!

    Aimé par 1 personne

  2. Lullaby dit :

    Je plaide coupable ! ^^ Il y a aussi les amitiés avec des personnages de fiction. Franchement, si Jo March existait, je crois bien que je passerai mon temps fourrée avec elle, à causer bouquins, écriture et à se soucier comme d’une guigne d’avoir une apparence féminine ou non ^^

    J'aime

  3. lily dit :

    Moi non pas tombée amoureuse de personnage, je dirai que c’est beaucoup plus de l’affection et admiration face à des personnages que de l’amour et je ne lis pas vraiment de romance.
    Après j’ai regardé plus de films et de séries de romance et pas que romance que je regarde mais aussi des thrillers, du policiers etc et j’avoue que je tombe plus en admiration face aux jeux des acteurs et actrices mais je peux me prendre aussi d’affection pour des personnages mais pas de sentiments amoureux.

    J'aime

Répondre à lutinreveurblog Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s