Citation de La Chorale des dames de Chilbury

Je suis actuellement en pleine lecture du joli roman de Jennifer Ryan, La Chorale des dames de Chilbury. Et au détour d’une page au début du livre, je suis tombée sur ces deux phrases qui m’ont aussitôt frappé en plein cœur. Je ne résiste pas au plaisir de les partager avec vous, en espérant vous donner l’envie de découvrir ce roman.

« Parfois, la magie de la vie est inconcevable. Ce qui compte, c’est l’étincelle de l’intuition. »

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s