Citation Les Classiques #3

La citation du jour provient de l’un de mes livres préférés : L’Amant de Marguerite Duras. J’aime énormément ce texte, l’écriture qu’elle dévoile mais aussi la manière qu’elle a de raconter l’intime. Pour moi, c’est l’un des plus beaux livres du XXe siècles français (même si je sais que l’affrontement autour de ce livre n’est pas fini !). J’ai choisi un passage issu de la seconde page du livre. Un très beau passage qui évoque le lointain et d’adolescence :

« Que je vous dise encore, j’ai quinze ans et demi.

C’est le passage d’un bac sur le Mékong.

L’image dure pendant toute la traversée du fleuve.

J’ai quinze ans et de mi, il n’y a pas de saisons dans ce pays-là, nous sommes dans une saison unique, chaude, monotone, nous sommes dans la longue zone chaude de la terre, pas de printemps, pas de renouveau. »

3 réflexions sur “Citation Les Classiques #3

    • Alivreouvert dit :

      C’est drôle parce que moi je n’ai pas lu Savannah Bay mais j’ai très envie de découvrir ce texte. Surtout, je te conseille de lire L’Amant et pas L’Amant de la Chine du nord. Je ne l’ai pas précisé mais il y a deux livres : elle a écrit le deuxième après la sortie du film pour mettre les points sur les i. C’est donc un peu une repasse sur L’Amant mais c’est beaucoup moins intéressant et l’écriture n’est absolument pas aussi bien.

      Aimé par 1 personne

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s