Lire au lit, le roman plein de tendresse de Sue Gee

Lire_au_lit_c1_largeL’une de mes plus belles découvertes de l’année 2014 aura sans aucun doute été les éditions Charleston. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir cette jeune maison d’édition et son catalogue de romans. En octobre, j’avais été invitée à la soirée de lancement du roman de Sue Gee : Lire au lit. Une belle occasion d’échanger aves les filles Charleston et de découvrir en même un très beau livre. Ayant (enfin !) pris le temps de le lire, j’en profite pour vous le faire connaître. Ce sera peut-être une belle idée lecture à glisser au pied du sapin !

D’emblée, l’histoire nous présente Georgia et Dido, deux sexagénaires britanniques encore très dynamiques. Amies depuis leurs études, elles ont traversé la vie avec deux repères inébranlables : leur amitié et la lecture. Au fil du temps, elles se sont mariées, ont eu des enfants, de belles carrières et lus de très nombreux livres. Mais tout n’a pas été rose pour autant. Et si elles savent qu’elles peuvent compter l’une sur l’autre, il y a tout de même des non-dits qui se dressent entre les deux femmes : la perte d’un mari, les inquiétudes au sujet des enfants, la maladie… Autant de peurs que la parole n’arrive pas à relayer.

Dans cette belle histoire, qui est avant tout le portrait de deux femmes très touchantes, on découvre au fur et à mesure, avec une honnêteté et une extrême délicatesse, la vie de femmes qui ont fait l’essentiel du chemin, mais qui ont encore beaucoup à vivre et à offrir. Au fil des pages, Sue Gee livre avec beaucoup de finesse des personnages qui sont « vrais ». Pas des héroïnes de romans, mais des femmes de tous les jours. Des femmes qui ont une vie quotidienne, à qui il n’arrive pas de grandes aventures, si ce n’est les aventures de la vie, qui sont peut-être les plus grandes que l’on puisse connaître. Car la toile de fond de toute cette histoire, c’est la question du bonheur : comment fait-on pour être heureux ? A tous les âges de la vie, c’est une question à laquelle il est difficile de répondre…

L’autre grand thème de ce roman, c’est bien-sûr l’amour. L’amour sous toutes ses formes : l’amour pour son conjoint, pour ses enfants, pour un homme, pour une femme, l’amitié aussi qui compte comme une des plus belles formes d’amour… Le livre aborde aussi l’envers de l’amour : l’amour qui se heurte au silence, l’amour à sens unique, l’amour quand on ne sait pas comment bien aimer une personne. J’ai particulièrement été touchée par le cas de la cousine de Georgia, une vieille femme seule dans sa ferme et qui perd la mémoire au point de devenir dangereuse pour elle-même. A travers son portrait (qui reste secondaire), Sue Gee démontre qu’elle arrive parfaitement à cerner ses personnages et que l’écriture, pour être touchante, n’a pas besoin de donner dans le grand spectacle en sortant les violons pour faire pleurer dans les chaumières.

Je ne souhaite pas trop dévoiler l’histoire, parce que ce roman est vraiment basé sur des portraits plus qu’une grande trame narrative, et il faut garder un peu de fraîcheur pour avoir le plaisir de les découvrir. J’ai beaucoup aimé ce livre, qui est un bel éloge de l’amitié en particulier et de l’amour en général. Je regrette simplement que la description ait été un peu trompeuse. On annonce un roman « plein d’humour » ; mais ne vous attendez pas à ce genre de livre où on rigole à toutes les pages. Lire au lit n’est pas à ranger dans la catégorie des romans drôles. C’est une histoire d’une grande délicatesse, très émouvante, dans laquelle on s’attache très rapidement aux personnages car on à la sensation qu’on pourrait les croises dans la rue.

Une très belle découverte en somme. Bonne lecture à tous !

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s