La Condition numérique, de J-F Fogel et Bruno Patino

conditionJ’ai acheté La Condition numérique au moment de sa sortie, interpellée par le jeu de mot qui faisait référence au célèbre livre de Malraux (La Condition humaine) et aussi par le sujet passionnant du livre. Comme je travaille dans le monde du web, les enjeux sur l’identité numérique et les usages des nouveaux médias sont évidemment des centres d’intérêt de mon quotidien. Pourtant, le hasard de mon calendrier de lecture ne m’a pas permis de lire ce livre tout de suite, et c’est donc maintenant que je vous livre mon ressenti à la lecture de cet ouvrage.

Les deux auteurs de ce livre sont peut-être déjà connus par les lecteurs pour un autre essai passionnant qu’ils ont écrit sur internet : Une Presse sans Gutenberg. Livre passionnant s’il en est sur le web, ce document est l’un des livres de chevets des étudiants d’informations et communication qui planchent sur l’avenir de la presse papier à l’heure de la digitalisation des contenus. Je partais donc avec un très bon a priori en ouvrant ce livre.
Le but des deux auteurs à travers La Condition numérique, c’est un peu de faire un état des lieux des pratiques actuelles des nouvelles technologies web, tout en essayant d’en comprendre les origines et les enjeux. Nos usages sont scrutés à la loupe, et l’on y voit l’expression d’une nouvelle forme sociale, le prolongement de nos interactions dans le monde réel. Mais d’ailleurs, y a-t-il encore une frontière légitime entre les deux mondes ?

Ce serait trop difficile de résumer toutes les questions soulevées dans ce livre : identité numérique, enjeux autour des données personnelles, usage du digital dans la société… Autant de thèmes absolument passionnants traités par deux personnes dont on sent bien qu’elles en connaissent un rayon. Si vous êtes intéressés par tous les sujets liés au numérique, ce livre est vraiment pour vous. En revanche, si vous n’avez pas de curiosité naturelle pour ce sujet, passez votre chemin car le livre est assez ambitieux et pourrait vite vous dégoûter.

En effet, la seule ombre au tableau pendant ma lecture, c’est que le livre est très «scolaire». Les auteurs tiennent fermement les commandes de leur démonstration, et les chapitres s’égrainent avec rigueur et parfois monotonie. L’écriture est très universitaire et m’a rappelé mes longues heures d’études à la BU… Ce qui n’est pas forcément le meilleur compliment que l’on puisse faire à un livre ! D’autant que le sujet se prête à un traitement peut-être un peu plus ludique. Notamment, je regrette qu’il n’y ait pas plus d’exemples, de cas pratiques dans ces pages.

Je me souviens que lorsque j’avais lu La Femme digitale d’Isabelle Juppé, j’avais beaucoup apprécié la construction dynamique de son ouvrage. Elle mettait beaucoup d’exemples qui nourrissaient sa réflexion (et donc celle du lecteur), et il y avait aussi des interviews qu’elle avait mené pour aller au-devant des actrices du web. J’ai regretté de ne pas avoir retrouvé une progression basée sur le même concept, car la lecture est parfois monocorde alors que le sujet est pourtant passionnant.

Hormis ce point faible, j’ai trouvé cet ouvrage très intéressant. Il a le mérite de poser calmement certaines des problématiques essentielles du monde digital au XXIe siècle. Loin des débats commerciaux que se livrent les grands acteurs du secteur, ce livre cherche à remettre l’utilisateur au cœur du sujet. Il interpelle aussi les utilisateurs d’une certaine manière : par notre usage du réseau web, nous participons activement à sa construction. Donc, comment pouvons-nous nous élever contre des dérives du système, alors que par notre action quotidienne nous pouvons agir ? Autant d’éléments de réflexion que je trouve passionnants et qui légitiment selon moi une lecture de La Condition numérique.

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s