Divergente, de Veronica Roth

DivergenteToujours à l’affût de ce qui se passe dans le monde des livres, je me tiens bien sûr aux aguets et je veille les actualités littéraires outre-Manche et outre-Atlantique. Il y a déjà quelque temps, j’ai entendu parler d’un nouveau phénomène littéraire aux États-Unis : Divergente, tome 1. Ce roman publié en 2011 est le premier livre publié par la jeune auteure Veronica Roth. Il s’agit du premier opus d’une trilogie. Pour info, la suite Divergente, tome 2 est déjà parue en France.

L’une des premières choses qui m’a frappé, c’est que ce livre n’a pas été un best-seller instantané, vendu à grand renfort de publicité à grande échelle. Loin de là, ce sont en fait  les fans de fantasy et de science-fiction pour ados (genre Hunger Games) qui l’ont découvert et lui ont apporté la notoriété en faisant sa publicité sur les blogs et les réseaux sociaux. Le résultat, c’est que les ventes ont décollé de façon phénoménale, le livre a été traduit dans plusieurs langues, et un film est en préparation. Notons au passage que le roman et sa jeune auteure ont remporté plusieurs prix remis par les lecteurs américains. Il a ainsi été élu Meilleur livre lors des Goodreads Choice Awards de 2011.

L’histoire se passe aux alentours de Chicago, dans un futur indéterminé. Notre civilisation n’existe plus, et elle a été remplacé par une société divisée en cinq castes : les altruistes, les audacieux, les érudits, les fraternels et les sincères. Chaque caste a un rôle bien précis à jouer, et une fois que vous appartenez à l’une d’elles, vous ne pouvez plus changer votre vie ou échapper à votre devoir. A 16 ans, chaque individu doit choisir son avenir lors de la cérémonie du choix.

Nous suivons donc l’histoire de Béatrice Prior, 16 ans tout juste, qui doit bientôt passer cette fameuse cérémonie. Née parmi les altruiste, sa vie bascule le jour où, lors d’une préparation à la cérémonie, elle découvre qu’elle est en fait divergent, une qualité qui pourrait bien mettre sa vie en danger. Bref, ça l’air palpitant et je dois bien avouer que j’ai ajouté ce livre à ma liste de lecture. Je trouve l’idée assez originale, et si le livre est aussi bien écrit que ce qu’en disent les fans, ça peut valoir le détour.

Ce que je trouve intéressant, c’est de reprendre l’idée du roman initiatique avec un personnage jeune qui va devoir trouver sa place dans le monde. Il me semble aussi que c’est une belle relecture de la tradition de la dystopie. Car si les romans de science fiction de seconde zone fleurissent sur les étalages des libraires, il faut quand même bien avouer que les bons livres sont rares à trouver.

Pour ceux qui renâclent à se lancer dans une trilogie, je vous propose d’attendre le film. La société de production Summit Entertainment (qui a déjà signé la saga Twilight) a acquis les droits des trois livres et déjà lancé la production. Le film sera réalisé par Neil Burger (à qui l’on doit le très bon Illusionist avec Edward Norton) et le casting est plutôt intéressant : Shailene Woodley (la jeune actrice qui monte à Hollywood) dans le rôle de Béatrice, Kate Winslet, Maggie Q, Zoe Kravitz et Ashley Judd.

La sortie française est prévue pour avril 2014. Alors, qui a envie de lire ce livre ?

Publicités

Vous en pensez quoi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s